Bon livre à lire en vacances en août – Bonjour Tristesse

6 août 2018

Nous sommes au mois d’août, la dernière ligne droite avant la rentrée. J’ai toujours trouvé que le mois d’août était un passage entre deux saisons: il a beaucoup moins la saveur de l’été que le mois de juillet et a déjà le goût de la reprise de septembre. La fin du mois, en parliculier, exhale une ambiance de nostalgie. Êtes-vous du même avis?
Si c’est le cas, j’ai trouvé le livre idéal pour décrire cette sensation palpable. Laissez-moi vous présenter Bonjour Tristesse, le premier roman de la regrettée Françoise Sagan, paru en 1954 (je vous en avais d’ailleurs déjà parlé dans cet article). Le titre paraît peut-être déprimant, mais il n’y aura pas de réflexion philosophique et ennuyeuse sur le sens de la vie, je vous le promets! Cependant, si vous voulez profiter des derniers embruns d’été que nous offre le mois d’août avec un bon livre à lire, je vous propose de lire la suite de cet article.

De quoi ça parle?

Cécile, une jeune lycéenne qui vient de rater les épreuves du baccalauréat, passe des vacances en Côte d’Azur avec son père et la maîtresse de celui-ci. La famille vit un quotidien de bourgeoisie et se complaît dans des plaisirs que rien ne peut entacher: baignades à n’en plus finir, lecture, sorties mondaines et nuits blanches passées à discuter. Autant dire que chacun se laisse aller et que l’éducation de la jeune héroïne laisse encore à désirer.
Un jour, Anne, une amie du père de Cécile, débarque dans la maison de vacances après avoir été invitée. Mais celle-ci, amatrice de discipline et de bonnes manières, n’apprécie pas la langueur adoptée par la famille et fait tout pour changer les choses. Entre rupture, admiration et découvertes, les vacances d’été qui touchent bientôt à leur fin vont prendre une saveur aigre-douce.

Et ce livre, il est bien?

Pours:

  • C’est un roman court et bien tourné, les impatients y trouveront leur compte. Ce n’est pas un gros pavé donc l’ouvrage ne fait pas peur à lire. Idéal pour une lecture à la plage!
  • Les personnages sont riches et bien construits. Ils sont, à l’instar des humains, pleins de paradoxes, de questions et de manies. Vous vous reconnaîtrez sûrement en eux.
  • On adore la description des sentiments qui envahissent chaque page. Les émotions se dévoilent tour à tour, brisant l’ennui de la lecture.
  • Ce livre donne vraiment l’impression d’être sur la Côte d’Azur! Descirption de plages, d’odeurs, d’ambiances, de rencontres, tout y est!
  • Pour ceux qui veulent revivre les émois de leur jeunesse, je ne peux que conseiller de faire un tour dans les baskets de Cécile, vous ne serez pas déçus!

Contres:

  • Le seul point noir que je vois à ce récit, c’est la présence constante de tension. Elle est mise en avant dans chaque situation et se complaît dans les relations entre les personnages. Le pessimisme du récit, bien qu’éclipsé par la beauté de l’histoire, peut parfois gâcher la lecture.

Et du coup, ce livre, tu me le conseilles?

Absolument, si vous êtes amateur de grands mots ou si vous voulez tout simplement croquer l’été à pleines dents. Ce livre conviendra bien:

  • Aux amateurs de littérature classique pure et dure
  • Aux amateurs de voyage, ceux qui veulent s’évader le temps d’une lecture
  • A ceux qui aiment les livres qui distillent les sentiments humains
  • A ceux qui cherchent un livre court et facile à lire, avec des phrases simples mais agréables à lire.

Une note finale?

Ce sera, sans hésiter, un grand 4 étoiles sur 5.

Pour les intéressés, cliquez sur ce lien pour vous procurer l’ouvrage (ou par ici si vous ne vivez pas en France). N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à donner vos avis, je serais ravie de débattre: Quelle est votre destination de rêve pour les vacances d’été?
Quant à moi, je vous souhaite une belle journée et je retourne dénicher pour vous les petites merveilles de nos bibliothèques.

Suivez-moi ici:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »