Des vacances en hôtel de luxe grâce à la littérature

23 juin 2018

Après quelques séjours plutôt volages et animés en Normandie, Hauts de France, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire, je vous propose un voyage haut de gamme chez les personnages de la littérature classique. En l’occurrence, la région Provence-Alpes-Côtes d’azur possède tout un tas d’établissements V.I.P et tout un tas d’hôtes qui seront ravis de vous recevoir. Au programme: un séjour réparateur au bord de l’eau, des vacances mondaines dans un hôtel de rêve, une villa familiale où tout peut arriver et quelques jours dans un château habité par un poète. Préparez vos plus belles tenues, vos lunettes, votre crème solaire et votre plus belle élocution, car voici une sélection de livres qui vous feront vivre des vacances en hôtel de luxe. En voiture!

Vie mondaine au bord de mer

Baignades dans l’eau turquoise à Agay

Pour commencer, prenez le temps de vous installer à l’hôtel d’Agay où le prélassement est de mise. Siestes lascives et repas sucrés servent d’entracte à ses bains de soleil ou de lune. La ville, située au bord de la mer méditerranée où l’eau est extrêmement bleue, est un véritable havre de paix protégé par la baie. L’hôtel, situé en hauteur sur les terrasses qui dominent les vagues, vous offrira une vue imprenable sur des étendues couleur saphir. Si vous aimez le bruit de la mer, il vous suffira de garder les fenêtres ouvertes pour en profiter. Attention cependant à l’air qui peut être lourd à certaines heures de l’après-midi. Il est également possible de faire de la randonnée en escaladant les roches rouges du Rastel. Enfin, si vous aimez naviguer, sachez que la ville possède un joli port où vous pourrez amarrer votre bateau de plaisance. Pas de panique si vous n’en possédez pas, les touristes de l’hôtel accepteront de vous prendre avec eux. Car vos voisins de chambre ne sont pas n’importe qui ; vous aurez le plaisir de croiser Solal des Solal accompagné de la maîtresse Ariane Deume, qui a défrayé la chronique quelques mois plus tôt. Ceux-ci coulent des jours tranquilles sur le même palier que vous et, en congé prolongé, seront ravis de partager un apéritif avec vous. Mais ne comptez pas sur eux pour vous rejoindre lors des soirées mondains: le couple est une bien meilleure compagnie en dehors des soirées!

Un tennis dans un hôtel de Monte Carlo

Si la vie tranquille finit par vous lasser, rendez-vous à Monte Carlo où la crème de la bonne société se réunit tous les étés. L’hôtel, situé tout au bord de la mer, saura vous offrir davantage de proximité qu’à Agay. Là, vous serez logé en pension complète et pourrez profiter de baignades. Les soins sont également inclus si vous voulez vous détendre ou vous refaire une santé. Un court de tennis vous attend aussi. Le soir, on vous servira un dîner d’une grande finesse au restaurant de l’hôtel ainsi qu’un thé dans les salons attenants. N’hésitez pas à approcher les autres clients qui sont friands de rencontres et de potins. Maximilian de Winter, veuf fortuné et en vacances, est la personne la plus en vue de la ville. Profitez de sa présence pour mieux vous introduire et, peut-être, vous invitera-t-il dans sa célèbre demeure de Manderley, en Angleterre. Faites attention, cependant, à ne pas vous faire aborder par la vieille Madame Van Hopper, femme mondaine et désagréable, qui n’hésitera pas à se faire mousser auprès de vous si vous côtoyez les bonnes personnes. Préférez sa jeune dame de compagnie à sa conversation ennuyeuse, et assistez aux événements les plus étonnants de la baie!

Tout oublier dans une villa

La Côte d’Azur regorge de jolies villas privées qui représentent l’endroit idéal dans lequel passer ses vacances. Celle que possède Raymond, parisien en vacances, est un véritable havre de paix si vous souhaitez vous détendre au maximum. C’est simple: là-bas, rien n’est interdit et la fantaisie y a sa place. Au programme: soleil, baignades, lectures et sorties nocturnes. La plage constituera votre lieu préféré et vous ne direz pas non à un petit verre? Vous ferez également la connaissance d’Elsa, la maîtresse de votre hôte qui adore les mondanités et Cécile, la fille de Raymond, d’une intelligence vive qui ne connaît aucun sentiment négatif, pas même la tristesse. Mais cette belle tranquillité risque de périr à l’arrivée d’Anne, la vieille amie de Raymond, et vous risquez fort de devoir laisser votre chambre…

 

Assez des mondanités, je veux m’amuser!

Vivre la vie d’artiste… Mais pas trop!

La vie en ville revient trop répétitive pour vous? Allons donc faire un tour du côté de Marseille où, sur la route d’Aubagne et du côté de La Treille, vous vous installerez dans un château enchanteur bien loin de la bonne société. Champs de lavande, chants des cigales et soleil de plomb vous attendent sous la fraîcheur du feuillage encore jeune. Dans le-dit château, vous serez reçu.e par la famille de Montmajour, dont les membres sont tous artistes jusqu’au bout des ongles. Tandis que votre hôte, Monsieur de Montmajour, est un poète fortuné qui n’hésite pas à glisser quelques vers pleins d’esprit en regardant la vie à travers ses drôles de lunettes, son épouse est d’une nature plus calme. Celle-ci se fera une joie d’avoir de la compagnie dans le vaste jardin du château où les hamacs vous attendent avec un bon livre trouvé dans la bibliothèque. Quant à Isabelle, la toute jeune fille du couple, elle ne fait pas de remous et est toujours bien élevée ;  malgré son imagination débordante, elle ne vous causera aucun tort et vous pourrez tranquillement profiter de vos vacances. Et si vous patientez un peu, vous pourrez vous régaler aux goûters de l’après-midi où le sucre abonde et où Monsieur de Montmajour vous servira un peu d’absinthe. Mais méfiez-vous car les apparences peuvent être trompeuses!

 

Alors, quelle destination vous tente aujourd’hui? Vous n’avez qu’à choisir. Quelle région aimeriez-vous visiter ensuite? Laissez vos impressions en commentaire, je vous répondrai sans délai. Quant à moi, je retourne, comme d’habitude, à la recherche de nouvelles destinations dans ma bibliothèque. Bon voyage et à bientôt!

Suivez-moi ici:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »