LA TAPISSERIE D’ITHAQUE ENFIN TERMINÉE!

28 mars 2018

Le prix de l’ouvrage le plus long est officiellement décerné à Pénélope, reine d’Ithaque, qui tisse une tapisserie depuis maintenant vingt ans. Destinée à constituer le linceul du roi Laërte, la souveraine s’est enfermée dans sa chambre pendant des années, refusant de se montrer à ceux qui la demandaient, prétextant qu’elle n’en ressortirait que lorsque son travail serait terminé. Sa servante a témoigné de l’ouvrage de sa maîtresse, affirmant que c’était la précision et le soin que Pénélope vouait à sa tapisserie qui rendait le tissage si long.

Pénélope tisse depuis maintenant vingt ans

Certains habitants d’Ithaque refusent de croire ces arguments. Interrogés par les journalistes, ils affirment que le linceul n’est pas destiné au vieux Laërte mais à Ulysse, mari de Pénélope, disparu pendant la guerre de Troie. Cette folie de la souveraine serait liée à un deuil qui inachevé, puisque le corps du roi n’a jamais été retrouvé. Cette schizophrénie apparente n’éloigne cependant pas les prétendants qui, au nombre de cent quatorze, se sont installés au palais en attendant de pouvoir conquérir le cœur de la belle.

En attendant, le trône est toujours vacant et la révolte gronde dans le pays puisque les étrangers s’emparent petit à petit des richesses du pays. La reine, quant à elle, refuse de s’en mêler. En attendant la guerre civile ou le retour quasi miraculeux d’Ulysse, dont le règne commence à être regretté, il ne reste qu’à célébrer le retour de Pénélope et son union prochaine avec un prétendant qui, nous espérons, sera un peu moins absent.

 


Résumé rapide: Lorsque la guerre de Troie éclate après l’enlèvement de la belle Hélène, le roi Ulysse se retrouve lié à un serment l’obligeant à participer au conflit. Il quitte son royaume à la tête de douze navires et s’illustrera au combat. Mais son retour s’annonce chargé d’embûches et son voyage l’entraînera dans une série d’aventures qui durera vingt ans…

Pour connaître le sort d’Ithaque, les aventures d’Ulysse et la littérature en ligne, cliquez ici.

Suivez-moi ici:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »