RÈGLEMENT DE COMPTE EN ITALIE

11 avril 2018

Un jeune homme a perdu la vie hier dans une altercation entre bande organisée. Membre du clan Capulet, il avait participé à un règlement de compte opposant sa famille à celle des Montaigu. L’incident se serait déclaré sous les fenêtres du prince de Vérone.

Après avoir été refusé en duel par Roméo Montaigu, Tybalt Capulet a été provoqué par Mercutio, ami de son adversaire. Des témoins auraient affirmé qu’une insulte proférée par l’ami Capulet aurait été le déclencheur de la dispute et que Mercutio, pour laver l’honneur de Roméo, se serait proposé en duel. D’autres auraient mis en avant l’existence de menaces de mort déclamées par Tybalt.

Très vite, les deux hommes auraient tiré leur couteau pour s’affronter. Après quelques minutes, Roméo Montaigu se serait interposé, surprenant son ami Mercutio. Celui-ci, touché d’un coup mortel, perdra la vie quelques minutes après. Mais l’affrontement ne s’arrête pas là. Par vengeance ou par colère, Roméo Montaigu serait revenu sur sa décision et en serait venu aux mains avec Tybalt Capulet, résultant en la mort de celui-ci.

Les deux maisons rivales sont désormais en deuil. Mercutio, qui était un proche du prince de Vérone, a été enterré en grande pompe ce matin. Les funérailles de Tybalt Capulet seront célébrées plus tard dans la semaine. Le dirigeant de la ville, qui avait assisté au règlement de compte du haut de ses fenêtres, a quant à lui décidé le bannissement de Roméo Montaigu. Le jeune homme a été aperçu quittant la ville aux aurores.

La famille Montaigu n’a pas souhaité se prononcer sur le sort de l’héritier. Quant à la famille Capulet, elle a cordialement approuvé l’ordre du prince et espère des jours meilleurs une fois que le deuil sera passé.

 


Résumé rapide: Pour se changer les idées après un amour peu glorieux, Roméo Montaigu s’invite à un bal masqué lors duquel il tombe amoureux de Juliette Capulet, issue d’une famille rivale. Les deux jeunes gens s’aimeront malgré les antécédents de leurs parents, mais les rivalités les rattraperont…

Pour en savoir plus grâce à la littérature en ligne, cliquez ici.

Suivez-moi ici:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »