TUÉS POUR AVOIR PARLÉ DANS LEUR SOMMEIL
Uncategorized / 13 avril 2018

Deux exécutions ont encore été données cette nuit à Londres, en Océania. Les deux condamnés, issus de la classe moyenne de la population, avaient été arrêtés pour avoir proféré des menaces contre le gouvernement dans leur sommeil. Instauré depuis les années 1950, le régime gouvernant d’Océania, commandé par un certain Big Brother, est un paradis de neutralité. Le dirigeant, adulé par la population, est couvert d’admiration lorsque les habitants se livrent chaque jour à chanter ses louanges lors des Deux Minutes de la Haine, où les ennemis du Parti sont lynchés. Ce qui a aidé à trouver les des traîtres et à les arrêter, ce sont les Télécran, ces télévisions équipées de webcam et qui servent d’équipement de surveillance dans les logements. Ceux-ci ont enregistré des paroles grossières et profanes ainsi que filmé le visage de ceux qui ont parlé. Grâce à ces preuves vidéo, les condamnés n’ont pas pu nier les accusations. Certaines personnes présentes au procès ont affirmé que la famille des accusés a témoigné contre eux et les ont reniés pour avoir sali verbalement le gouvernement. Celles-ci seront sans doute placées en redressement par la suite afin de connaître la nature de leur attachement à Big Brother. Quant…

Translate »