Top 5 des meilleurs livres de foot

16 juillet 2018

Je me permets d’interrompre notre tour du monde pour lequel nous avons déjà bien avancé (je vous rappelle que nous en sommes au Portugal) pour célébrer la finale de la Coupe du Monde de Football. La France a gagné et nous sommes champions du monde de foot! Cela vous ramène sûrement vingt ans en arrière (moi je n’en ai que quelques vagues souvenirs car je n’avais que 2 ans en 1998) pour les plus chanceux d’entre vous et, pour les plus jeunes, vous êtes en train de vivre un moment exceptionnel dont vous vous souviendrez longtemps. Mais, à part cela, savez-vous que le football était également le sport préféré de certains écrivains? Je vais vous le montrer avec la sélection suivante:

1. Football Factory – John King ($)

D’accord, ce n’est peut-être pas un classique mais ce livre a obtenu un très joli succès. L’auteur nous invite en Angleterre où Tom et ses amis, grands fans de football et de l’équipe de Chelsea (la plus dangereuse, paraît-il) vivent leur passion pour oublier leurs mauvaises conditions de vie. Leur admiration les pousse à dépasser leurs limites et ils finissent par s’enrôler chez les hooligans qui sèment la terreur à chaque match de football. Mais lorsque Chelsea est invitée à jouer contre l’équipe de Millwall, celle des hooligans rivaux, c’est une véritable guerre qui est en train de s’organiser et qui va changer la vie des personnages qui recherchent le défouloir dans la bataille.
Si vous voulez comprendre le phénomène des hooligans ou que vous voudriez savoir comment cela se passe, je ne peux que vous conseiller fortement ce livre qui vous plongera dans les plus beaux matchs anglais, arrosés de bière et de bagarres entre supporters. Amateurs d’adrénaline, vous allez être servis!

2. Carton Jaune – Nick Hornby ($)

Toujours en Angleterre mais dans une autre équipe cette fois. Nick Hornby nous emmène chez les supporters de l’Arsenal Football Club ; il en est lui-même un fervent admirateur. Si vous recherchez une histoire moins romancée et préférez le récit pur et dur d’un fan de football, je vous conseille plutôt de vous tourner vers ce livre-là. L’auteur y décrit son amour pour son équipe et parle de ses samedi après-midis passés dans les gradins à regarder des matchs au résultat parfois décevant. Entre récit de temps forts et matchs ennuyeux, rencontres qui deviennent des amitiés et les retrouvailles hebdomadaires d’une famille qui devient le pilier d’une vie, il y fait état d’un état d’esprit de passionné devant lequel certains amoureux du ballon rond sauront se reconnaître. On retient son souffle devant le penalty, on sent son estomac se tordre avant chaque match, on pleure devant la défaite ou lorsque notre joueur préféré se blesse. Mais lorsque le sport devient une véritable obsession, que reste-il?

Le football, temps fort des grands classiques

3. Dans la foule – Laurent Mauvignier ($)

Que devient-on lorsqu’un événement sportif tourne à la tragédie? C’est cette question-là que nous pose Laurent Mauvignier dans son roman qui nous entraîne tout droit à Bruxelles pour assister à la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions de 1985. Mais ce qui devait être un événement joyeux ne s’est absolument pas passé comme prévu et cette finale marquera son nom dans l’histoire sous le nom de Drame du Heysel. Les plus âges d’entre vous s’en souviennent peut-être, pour les plus jeunes, vous trouverez davantage d’informations en cliquant sur ce lien.
Dans ce roman, l’auteur vous fait voir l’événement des yeux de plusieurs supporters: les français Jeff et Tonino, l’anglais Geoff accompagné de ses frères, deux amoureux en lune de miel qui s’appellent Tana et Francesco, mais aussi les belges Gabriel et Virginie. Pour eux, la vie est douce et la soirée sera excellente en perspective grâce à ce match qui oppose l’équipe de Liverpool à celle de Turin. Mais, juste avant celui-ci, les hooligans rivaux échauffés par des projectiles chargent leurs gradins… celui-ci cède, fait 39 morts et près de 460 blessés. Dans les décombres et le désordre qu’aucune force n’arrive à arrêter, chaque personnage doit recoller les morceaux et tenir, au moins jusqu’au coup d’envoi…

4. W ou le souvenir d’enfance – Georges Perec ($)

Et si vous faisiez la connaissance d’un tout autre football? Imaginez un endroit où le sport constitue la chose la plus importante du pays. Bienvenue à W, petite île de la Terre de Feu, où toute la population est faite d’athlètes. C’est dans ce monde qu’atterrit Gaspard W. Il évolue dans des contrées où les lois olympiques prônant la justice et l’honnêteté sont les valeurs les plus importantes… y compris dans le football. Mais l’obsession de la victoire ne tarde pas à écraser la population et on s’éloigne de plus en plus des valeurs initiales. Le petit Gaspard a alors une mission: se sauver de l’île et sauver sa peau.
Vous l’aurez deviné, Georges Perec se sert du football comme d’une excuse lui permettant de dénoncer les affres du nazisme. Vous aimeriez savoir comment serait la vie si le football régnait en maître sur le monde? Cliquez sur le titre et procurez-vous le livre, vous le saurez bien assez tôt.

5. Le premier homme – Albert Camus ($)

Albert Camus a été joueur de football avant de devenir écrivain. En fait, il était gardien de but dans une équipe algérienne et c’était une très grande passion, même s’il avait plutôt rêvé de jouer en milieu de terrain. Il a tout de même avoué que c’était le football qui l’avait éduqué!
Dans Le premier homme, l’auteur consigne ses souvenirs de jeunesse et de très nombreux chapitres sont dédiés à son passé de gardien. De son début en école primaire à sa gloire dans l’équipe universitaire ce sont matchs endiablés, stades en fureur et sensations que l’on éprouve dans la cage de but vous attendent au fur et à mesure que vous tournerez les pages. Vous verrez, comme le dit lui-même l’auteur, que le ballon ne va jamais du côté vers lequel on s’y attend!

 

J’espère que ce petit article vous aura donné l’envie de vous plonger dans l’univers du football et de fêter un peu plus longtemps la victoire des Bleus! C’est à vous de jouer maintenant: cliquez sur les titres pour en savoir plus. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à me raconter vos meilleurs souvenirs de victoire: vous souvenez vous de la coupe du monde de 1998?
Quant à moi, je m’en vais fêter cela sur les Champs-Elysées et je vous souhaite une bonne journée!

 

Suivez-moi ici:

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »